Rechercher un docteur

Votre anesthésie

Les techniques d'anesthésie

L’anesthésie générale

Cette technique produit un état comparable au sommeil. Elle nécessite l’injection de médicaments par voie intraveineuse ou l’inhalation de vapeurs anesthésiques (anesthésie au « masque » chez l’enfant notamment). Pendant votre sommeil vos paramètres vitaux sont surveillés et notés sur un document comportant l’ensemble des produits administrés qui sera archivé dans votre dossier. La prise en charge de votre respiration est assurée par un appareil spécifique appelé respirateur. Un tuyau appelé « sonde d’intubation » ou un autre dipositif permet d’assurer la respiration après la perte de conscience.

 

L’anesthésie loco-régionale

Elle permet au moyen de différentes techniques d’insensibiliser une partie du corps sur laquelle vous devez être opéré. Son principe est de bloquer transitoirement le fonctionnement des nerfs de cette région en injectant à leur proximité un anesthésique local. Une anesthésie générale peut être associée ou devenir nécessaire, notamment en cas d’insuffisance de l’anesthésie loco-régionale.
Lors de certains actes de chirurgie thoracique, abdominale ou orthopédique, ces techniques d’anesthésie vous seront proposées dans un but d’analgésie post-opératoire afin d’améliorer votre confort après l’opération. L’anesthésique local sera injecté dans un cathéter (petit tuyau) placé à proximité du nerf au moyen d’un neurostimulateur ou d’un appareil d’échographie. Elles peuvent être associées à une anesthésie générale ou bien entre elles.

 

Pour plus de renseignements

 

La sédation

C’est une technique permettant de diminuer les sensations douloureuses et/ou de modifier l’état de conscience. Cela ressemble à un sommeil très léger avec une modification des sensations et de la notion du temps.

L’hypnose

Il s’agit d’un état de conscience modifié permettant soit seul soit associé à une anesthésie locale d’effectuer certains examens ou interventions simples.

Les consignes préopératoires

Votre traitement

Respectez les consignes données en consultation d’anesthésie. Les traitements à arrêter vous serons signalés en consultation d’anesthésie. D’une manière générale, prenez votre traitement habituel le jour de l’entrée même si vous devez être à jeûn (avec un peu d’eau).

 

Les règles de jeûn

Sauf indication contraire en consultation d’anesthésie, vous pouvez manger jusqu’à six heures et boire de l’eau jusqu’à deux heures avant l’heure d’entrée à la clinique si vous entrez le jour de l’intervention.

Votre entrée à la clinique

Le jour de l’entrée, prenez une douche, pas de crème hydratante, pas de gel de coiffure, pas de piercing, pas de bijoux, pas de maquillage…

Pour les enfants, pensez à apporter l’autorisation d’opérer signée par les deux parents.